vendredi 1 mars 2013

Le temps joue en faveur des investisseurs de long terme.

Comme je l'ai dit la semaine dernière, je m'attendais à ce que l'or atteigne un plus bas cette semaine. Pour le moment, nous avons eu une fermeture aux alentours de $1564 mercredi. Nous allons voir si cela tient. Comme toujours quand nous observons un cycle de consolidation il y a toujours des mouvements de cours qui confirment le point bas.
Tout d'abord, tous les jours aux alentours de l'ouverture ou juste avant l'ouverture, nous avons vu que le prix de l'or sur le NYMEX a été poussé vers le bas, ce qui est une manipulation très clair du prix via l'émission d'or "papier". Ensuite, les minutes de la Fed sont sorti avec quelques-uns des membres qui ont dit que la Fed devrait cesser le QE. Eh bien, à mon avis, c'est d'un non-sens absolu.
Il est impossible d'arrêter le QE avec une dette fédérale de 220 mille milliards de dollars, incluant les passifs non capitalisés ....
Le déficit de trésorerie est actuellement de 1,5 mille milliards de dollars, mais si vous incluez les passifs non capitalisés, le déficit s'élève à 6 mille milliards de dollars. Comment pourraient-ils arrêter le QE? Regardez le système bancaire, il tient debout seulement parce que les banques ne valorisent pas leurs actifs toxiques à leurs juste valeurs.

Même les prêts étudiants représentent plus de mille milliards de dollars, et le taux de défaut de paiement est aujourd'hui de 23%. Certains établissement ont un taux de défaut supérieur à 60%. Avec l'augmentation du chômage des jeunes, le taux de défaut atteindra quasiment 50%, à mon avis. Si vous regardez la sécurité sociale, il y a plus de 125 millions d'euros d'indemnités, incluant les bons alimentaires.
Je ne serais pas surpris de voir au moins 150 millions de personnes demander l'aide gouvernementale ou faire la queue à la soupe populaire dans les années à venir. D'ici là, la Fed continuera d'annoncer la fin de l'assouplissement quantitatif. Il n'y a rien aux Etats-Unis qui laisse entrevoir une amélioration ou quoi que ce soit qui permettrait la fin des programmes de QE.
Une chose qui me tracassait et qui continue de me préoccuper est le fossé entre les riches et les pauvres. Il est en constante augmentation aux États-Unis et dans le reste du monde. Les pauvres aux États-Unis et en Europe ont du mal à joindre les deux bouts, et c'est une tendance très, très dangereuse pour le monde.
J'étais récemment à une conférence de family office et cela a confirmé le fait que les riches sont toujours très riches, et qu'ils achètent tous les actifs conventionnels, des actions, de l'immobilier, du private equity, du vin, de l'art, etc. Mais très peu d'entre eux détiennent de l'or. Il y aura une destruction massive de richesse car la plupart des actifs financés par les bulles du crédit à travers le monde vont chuter en termes réels.
Les problèmes de la zone euro ne font qu'empirer. La Commission européenne a admis qu'ils n'atteindront pas leurs prévisions de croissance pour 2013. Mais comme ils ont toujours été très optimistes, ils disent maintenant qu'ils y arriveront en 2014. Eh bien, il n'y a absolument aucune chance qu'il y ait une croissance en Europe en 2014.
Les problèmes en Europe sont toujours aussi graves. Quand vous regardez l'Espagne par exemple, le système financier est en ruine. Bankia, la banque née de la fusion de sept caisses d'épargne en 2010, qui a déjà été sauvé par le gouvernement, est sur le point d'annoncer sa plus grosse perte jamais enregistrée. Ils n'évaluent même pas leurs actifs à leur valeur réelle de marché. Il y a 3 millions de maisons vides en Espagne...
Nous venons également d'assister à la deuxième plus grosse faillite jamais vue en Espagne (Reyal Urbis). Le chômage touche 27% des actifs, et environ 60% des jeunes Espagnols. L'Espagne est dans un désordre absolu et cela ne va pas s'améliorer. Le Taux d'emprunt du gouvernement devrait être de 50% ou plus, et pourtant ils sont encore capables d'emprunter à 5%. En fait, ils ne pourraient pas emprunter d'argent sans l'aide de la BCE.
La situation est très similaire en Italie, en Grèce, en France et le Royaume-Uni est le prochain sur la liste. La BCE avait été optimiste à propos du remboursement du LTRO, mais le remboursement n'est que la moitié de ce qu'ils prévoyaient parce qu'en réalité le système bancaire est toujours sous une pression énorme. 
Le marché de l'or va bientôt commencer à refléter l'impression monétaire qui aura lieu en 2013. Je pourrais facilement imaginer la Fed passer de 85 milliards de dollars par mois à un montant dix fois supérieur au cours des prochaines années, pour atteindre un montant équivalent à 850 milliards de dollars par mois. Et cela concernerait uniquement les Etats-Unis.
Lorsque nous annonçons que l'or va augmenter de façon spectaculaire dans un court laps de temps, la plupart des gens pensent que cela n'arrivera pas. Nous avons parlé de prochaines cibles allant de $ 4,000 à $ 5,000, et les médias de masse diront sûrement que c'est délirant. Mais je montre ci-dessous un graphique du mouvement du cours de l'or entre 1979 et 1980.

En Avril 1979, l'or était à 240 $, et en Janvier 1980, le prix a dépassé 850 $. Le prix de l'or a été multiplié par 3,6 en quelques mois. Il est donc possible qu'une fois que ce marché commencera à bouger nous assisterons à un mouvement à la hausse très rapide. Ce type de mouvement se répètera dans les douze prochains mois.
Après ce mouvement de l'or, Paul Volcker est arrivé et a considérablement augmenté les taux d'intérêt parce que l'inflation était hors de contrôle, ce qui a fait chuté le prix de l'or. Mais il est peu probable que cela arrive cette fois parce que ce serait la faillite du gouvernement. Le marché finira par pousser les taux d'intérêt.
Les investisseurs doivent juste se montrer patient. Ce mouvement va avoir lieu. Nous sommes dans un cycle de consolidation qui dure depuis 17 mois, ce qui est tout à fait normal dans les marchés haussiers. Tout ce que fait ce type de mouvement est accumuler de l'énergie pour le prochain mouvement. Ainsi, les investisseurs doivent simplement attendre et conserver leurs positions dans l'or et l'argent.
Le temps joue en faveur des investisseurs de long terme, et contre les investisseur short.   
Source : KWN

Egon von Greyerz - Fondateur de Goldswitzerland.com (Mattherhorn Asset Management) / Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com

Catégories

09/11 (3) 11 septembre (5) 1929 (1) 1930 (1) 1942 (1) 2013 (7) 2014 (2) 21/12/2012 (1) 3ème (5) à venir (1) Abeilles (1) achat (1) Afghanistan (1) Afrique (1) agitation (1) alarme (1) alimentaire (2) alimentation (1) Allemagne (6) américain (2) Amérique (1) analyse (1) Angleterre (3) Antal (1) apocalipse (1) apocalypse (3) argent (18) Argentine (1) armée (3) armes (1) arnaque (4) arrêt (1) Asselineau (1) Assiette (1) Attentats (1) audit (3) austérité (9) avenir (1) baisse (2) bancaire (2) Bankrun (2) bankster (1) banque (25) banqueroute (3) banques (26) banquiers (3) base (1) BC (1) BCE (1) Bechade (2) Belfius (1) Belgique (6) Bernanke (1) Bernier (2) BILDERBERG (1) blog (1) BNP (1) bombe (1) Bonafi (1) Bonfond (1) Bosnie (1) brics (1) Brunet (1) budget (1) bulle (1) cachée (1) Canada (1) capitalisme (5) Cargill (1) cartes roses (1) Casey (1) cavaliers (1) Celente (1) Censure (1) cerises (1) chantage (1) chaos (1) chiffres (1) Chine (9) choc (1) Chômage (6) chômeurs (1) Chouard (3) chute (3) Chype (1) Chypre (29) civile (3) civilisation (2) coeur (1) colère (1) Collon (1) comex (2) compétence (1) complot (2) comprendre (1) compteur (1) confiance (1) conflit (1) conseils (1) consommation (2) consommer (1) Corée du nord (1) coût (1) coûts (1) crach (1) crash (1) crédit (2) crise (60) croissance (1) danger (2) début (1) décroissance (1) defcon (1) déficit (1) déflation (2) dégâts (1) Delamarche (19) démocratie (1) démocratique (1) dépance (1) dépression (1) député (1) désobéissance (1) Désobéissance civile (1) détruire (1) dette (18) dettes (1) deux (1) Dexia (1) dictature (1) dinar (1) dirige (1) dissuasion (1) dollar (6) dollars (1) dossiers (1) Drac (1) Draghi (2) eau (1) eaux troubles (1) écologie (1) Economie (3) économie (8) economique (1) économique (7) effondrement (7) Egypte (1) Election (1) Électricité (1) électrique (1) empire (1) emploi (1) emprise (1) enfants (1) entreprises (1) Epargnants (1) Epargne (1) épargne (5) Equateur (1) esclavage (1) Espagne (6) étalon (1) Etat (1) état (1) Etats (1) Etats-Unis (12) États-Unis (1) Euro (10) Europe (37) Européen (1) explication (6) face (1) faillite (8) Faim (1) famine (1) Farage (4) FED (9) fiduciaire (1) fin (7) fin du monde (1) finance (4) financier (3) financière (1) financiers (1) FMI (4) force (1) Fortis (1) française (1) France (14) fromage (1) Gabin (1) gaspillage (1) Gaza (1) géopolitique (1) Ghana (1) GM (1) Goldam Sachs (4) Goldman sachs (2) gouvernance (1) gouvernement (1) grand fond (1) grande distribution (1) Grèce (9) Grignon (1) Groven (1) guerre (19) guerres (2) Halal (1) hausse (1) Hillard (2) Hold-up (1) hommes (1) honte (1) hyperinflation (3) immobilier (1) impôt (2) Inde (1) indigné (1) Industrie (1) industriels (1) inévitable (1) inflation (2) insolvable (2) insurrection (2) intérêts (1) Internet (1) intouchables (1) investir (3) Iran (2) Irlande (3) Israël (3) Italie (3) Japon (5) Jorion (1) journalisme (1) Jovanovic (2) Kadhafi (1) Keiser (2) Kenny Arkana (1) Keyser (1) Koursk (1) krach (3) krack (1) Las Vegas (1) Liesi (1) lobotomie (1) Londre (1) Lordon (3) Luxembourg (1) Lybie (1) Lygomme (1) maîtres (1) manger (1) Manifestation (3) manifestations (5) maniplation (1) manipulation (1) manipulations (1) manipulé (1) marchands (1) marché (1) mariage (1) marketing (1) massacre (1) masse (1) Maya (1) médias (1) méfaits (1) merci (1) Merkel (2) MES (2) message (2) métaux (1) moderne (1) monaie (2) monde (5) mondial (1) mondiale (5) mondialisation (2) mondialisme (1) monétaire (1) monnaie (11) monnaies (1) Monsanto (4) Moody's (1) Moore (3) mort (1) mourir (1) naufrage (1) néo (1) noire finance (1) non (1) nourriture (1) nucléaire (1) Obsolescence (1) OGM (1) oligarchie (2) omerta (1) ONU (1) or (48) ordre (1) Ordre Mondiale (1) Orwell (1) otage (1) overdose (1) paie (1) panne (1) papier (1) parano (1) passifs (1) pauvres (1) pauvreté (2) pays (2) pêche (1) Pentagone (1) pétrole (2) peuple (2) peur (1) planche à billet (1) planète (1) ploutocratie (1) plus (1) poison (2) politique (3) politiques (2) populations (2) Portugal (3) Poutine (1) pouvoir (8) précieux (1) prédit (1) pressions (1) prévisions (1) prime (1) printemps (1) prisons (1) prix (1) procès (1) production (1) productivité (1) profit (1) programmée (1) propagande (1) QE (4) QE3 (2) QTE (1) Québec (1) récession (3) réflexion (1) refuge (1) répartition (1) résignés (1) responsables (1) rêve (2) Réveiller (1) revenu (2) révolution (1) riches (1) richesse (2) rien (1) risque (1) Roubini (1) Round-up (1) roundup (1) ruiner (1) rush (1) russe (1) Russel (1) Russie (3) Russo (1) Saint-Etienne (1) Sannat (11) sans (2) santé (1) Sapir (5) Sartoni (1) savoir (1) scandale (5) scénario (1) Schiff (2) secret (1) semences (1) silencieux (1) Sinclair (1) Situation (1) Slovénie (1) smic (1) social (1) société (2) solution (1) Soral (2) sous-marin (1) spéculation (1) spoliation (1) standard (2) Steg (1) stop (1) stratégie (1) suicides (1) Suisse (3) Surconsommation (1) survivalistes (1) survivre (2) système (3) tarte (1) taxe (1) taxes (1) télévision (1) témoignage (1) terre (1) Todd (2) transfert (1) travail (2) Troïka (2) Ubest (1) UBS (1) UIT (1) Ultimatum (1) urgence (1) USA (11) valeur (1) végétaux (1) vérité (1) Vermeiren (1) viande (1) vidéo (1) vie (1) violence (1) voiture (1) Von Greyerz (4) Wall street (2) Warren (1) WTC 7 (1) yuan (1) zaki (6) Zaky (1)