lundi 25 mars 2013

Braquage à la chypriote saison 1 épisode 5 (l’amputation ou la mort) !


Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

Difficile de vous faire un Edito dimanche que vous lirez lundi matin alors que dans la nuit nos grands mamamouchis européens réunis à Bruxelles vont forcément sortir un lapin de leur chapeau pour gagner encore une fois un peu de temps. La sortie de l’euro de Chypre qui serait une solution possible mais sera sans doute évitée pour ne pas mettre en péril cette sublime construction politique qu’est la monnaie unique qui hélas ne fonctionne pas en termes économiques.
Il y aurait bien également la faillite organisée des banques avec les pertes pour les actionnaires (ils ont joué et perdu), les détenteurs d’obligations (ils ont joués et perdu), mais cela pourrait donner des idées à d’autres pays depuis que l’Islande a montré que cela pouvait marcher, donc les banquiers qui dans ce cas sont les dindons de la farce vont sans doute s’y opposer malgré une volonté allemande qui pour une fois me semble saine sur ce point précis.
Je ne chercherai donc pas à imaginer le nouveau tour de magie qui nous sera imposé sous réserve qu’après l’accord théorique obtenu dans la nuit, les « dépités » chypriotes ne souhaitant pas se faire décapiter décident de bien voter ce plan de l’ultime dernière chance… Tiens le plan de la dernière chance. Ça ne vous rappelle pas la Grèce pendant des années ?

On nous avait dit

On nous a dit que la crise était finie une fois par trimestre depuis cinq ans. Et la crise n’est toujours pas finie.
On nous a dit qu’il fallait sauver les banques et les banques furent sauvées, tous les ans depuis cinq ans avec l’argent des gens.
On nous a dit qu’il fallait faire des plans de relance et les plans de relance furent créés. Ils n’ont rien relancé à part l’endettement de tous les états.
On nous a dit qu’il fallait créer le FESF et le FESF fut créé. Rien ne changea.
On nous a dit qu’il fallait créer le MES et le MES fut créé. Rien ne changea.
On nous a dit qu’il fallait un pacte de croissance et le pacte de croissance fut créé. Mais pas la croissance.
On nous a dit qu’il fallait des eurobonds et les eurobonds furent créés. Pourtant nous n’en avons jamais vu.
Après on nous a dit que face à tous les déficits il fallait de l’austérité et de la rigueur. Et là pour la première fois dans cette crise nous commençons à voir la rigueur. Dans tout cela c’est la seule promesse qui fût parfaitement tenue. Nous français en sommes juste au début. Nous allons souffrir comme les grecs (qui l’ont bien cherché) comme les espagnols (pour qui ce n’est pas pareil) comme les chypriotes (salop de paradis fiscal, pas comme le Luxembourg). Mais on ne vous le dira pas. Vous allez l’expérimenter la rigueur. Vous allez la vivre l’austérité, voilà le seul véritable changement de 2012.

Des biftons pour des biftecks !

Je trouve ce qu’il se passe à Chypre extraordinaire. D’accord, c’est chypriote, quelle idée d’être chypriote, et puis ce n’est pas pareil c’est des chypriotes et nous on est des français alors on est supérieurs à tout le monde (sauf aux allemands à qui il faut ressembler encore plus). Donc nous on ne risque rien. Ok. Vous pouvez croire ces balivernes. Mais imaginez que nous vivions la même chose d’ici un an ou deux. Là ça ne va pas rigoler. Je vous explique pourquoi.

Actuellement à Chypre, les retraits aux distributeurs viennent d’être baissés à 100€ par retrait.

Comme plus personne ne prend les cartes bleues toutes les opérations se font en espèces (ce qui prouve que l’on peut parfaitement se passer du service d’une banque). Pas d’espèce, pas de découvert, pas de crédit, pas de carte à débit différé. Vous avez des sous vous mangez. Pas de sous ? Pas de repas. Etrange n’est-ce pas.

Les stations essence n’étant plus livrées puisqu’elles ne peuvent plus faire de virement… la pénurie d’essence commence. On parle d’une semaine seulement.

En une semaine, l’île de chypre vient de faire un retour de 50 ans en arrière en 7 jours. En 7 petits jours seulement.

Cela ne nous arrivera pas, mais soyez prêts quand même !

Alors nous le savons tous, cela ne PEUT pas arriver en France, mais je ne saurais que trop vous conseiller d’envisager cette situation dans notre pays avec toutes les implications que cela provoquera. Je vous laisse les imaginer.

Reprenons rapidement les deux grandes hypothèses.

Soit nous faisons de l’austérité et de la rigueur mais au bout nous ferons faillite car nous ne pourrons jamais rembourser ce monceau de dettes qui nous étouffe. Ce jour-là vous serez tous chypriotes à gueuler comme des putois devant des banques fermées « c’est mes sous ! c’est mon droit ». Vous n’aviez qu’à y penser avant.

Soit nous faisons fonctionner la planche à billet et au bout du chemin votre argent ne vaudra plus rien.
Ce jour-là vous serez tous chypriotes à gueuler comme des putois devant des banques fermées « c’est mes sous ! c’est mon droit ». Vous n’aviez qu’à y penser avant.

Vous avez le choix entre l’amputation ou la mort et rien ne dit que l’amputation ne vous tuera pas… Voilà la situation et c’est exactement ce que l’on propose aujourd’hui aux chypriotes. Amputer les dépots pour éviter la faillite, tout en sachant qu’une fois les dépôts amputés, les fonds partiront, hors Chypre… c’est une industrie financière… Donc à terme Chypre ne sera sans doute pas sauvé par l’amputation. On gagnera juste encore un peu de temps et à quel prix…

La crise est finie mon œil ! septembre 2013 !!

Non la crise n’est pas finie. Au contraire !!! Le moment approche chaque jour un peu plus où l’euro ne sera plus tenable.

Fin septembre 2013 auront lieu les élections allemandes. Notez cette date sur vos tablettes, car de grands changements pour l’Euro se profilent à partir de cette date et avec la nouvelle dynamique d’un nouveau pouvoir en Allemagne qui sera sans doute autour de la chancelière actuelle.

L’euro va mourir. Ce sera sans doute une bonne chose et j’y suis favorable car c’est un carcan qui empêche les ajustements par les dévaluations et ne les permet que par le chômage. Mais ne vous-y trompez pas. Euro ou pas euro cela ne changera rien au stock de dettes et le fait que nous soyons en faillite généralisée.

Mais l’euro va mourir et ce n’est pas moi qui le dit c’est Milton ! (un type nettement plus sérieux que moi justement, demandez à ma femme, elle a même lu l’article de Milton en entier. Il faut dire, lui est prix Nobel alors que moi je suis juste son mari… ça démystifie…)

Les sombres prédictions de Milton Friedman sur l’Euro

C’est un article de Boursier.com qui transmet cette information passée assez inaperçue. Il faut dire que la crise étant finie… (ma femme me demandant de stopper mes « persiflages »)…

Donc, Milton Friedman (c’est un libéral assez ultra), a encore frappé. Pour le prix Nobel d'économie 1976, l'Euro est voué à l'échec et à l'implosion.
Il prédit donc une implosion de l'Euroland d'ici... 5 à 15 ans (il reste sympa, car cela risque d’être beaucoup plus rapide). Non seulement l'Euro ne marchera pas, mais en plus, la monnaie unique serait "l'ennemi de la démocratie" selon Milton Friedman.
Pour lui l’euro « restera une illusion technocratique, la force de travail en Europe n'est pas assez mobile, les blocages économiques sont trop nombreux et les barrières culturelles difficiles à surmonter... Conclusion, l'Europe paiera un jour le prix fort de cette monnaie "contre-nature".

Personne ne veut l’entendre… mais c’est une réalité !!! Plus d’autres facteurs qui ne sont pas énumérés ici, mais les défauts de conception de l’euro sont tels que dès le départ cette monnaie était vouée à un échec certain.

N’oubliez pas le PEBC !

Oui le PEBC est mon placement fétiche. C’est le Plan Epargne Boite de Conserves. Je sais je vous en ai déjà parlé. N’empêche que le chypriote qui a tous ses sous à la banque et pas de PEBC dans ses placards n’a déjà plus rien à bouffer.

Et je déteste avoir faim. Cela me met d’une humeur exécrable moi qui suis plutôt d’humeur bonhomme. Quand Charles a faim le monde s’arrête, demandez à ma femme !

Il semblerait que les chypriotes commencent à avoir faim. N’oubliez pas. Cela se passe en Europe ici et maintenant, sous vos yeux.

Si les stocks de pates et de riz sont suffisants vous pouvez aussi stockez des pièces d’or et d’argent. Finalement je trouve les prix ridiculement bas….

Medvedev demande aux Ambassades et aux citoyens russes de quitter les banques de l’Eurozone !

Le Premier ministre russe Medvedev a, vendredi 22 mars, demandé à toutes les ambassades russes et à tous ses ressortissants de sortir immédiatement leur argent du système bancaire de la zone euro… J’ai trouvé cela très cocasse.

Mais je voulais surtout en profiter ce soir pour vous dire qu’il y a un type à qui je veux tirer mon chapeau.
Ce mec un peu enrobé, est devenu récemment citoyen russe. Il ne paie presque plus d’impôts en habitant à Moscou. Il n’a pas ses sous à Chypre, ni dans les banques de la zone euro… c’est ? C’est ? Oui Gérard Depardieu !

Et franchement pour le moment c’est lui qui a raison … en tout cas en terme de gestion patrimoniale. Pour la gestion morale, chacun jugera.

Allez je vous laisse, il faut que j’aille stocker quelques kilos de patates… on ne sait jamais !

Charles SANNAT
Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin
Directeur des Études Économiques Aucoffre.com
http://www.lecontrarien.com/

Catégories

09/11 (3) 11 septembre (5) 1929 (1) 1930 (1) 1942 (1) 2013 (7) 2014 (2) 21/12/2012 (1) 3ème (5) à venir (1) Abeilles (1) achat (1) Afghanistan (1) Afrique (1) agitation (1) alarme (1) alimentaire (2) alimentation (1) Allemagne (6) américain (2) Amérique (1) analyse (1) Angleterre (3) Antal (1) apocalipse (1) apocalypse (3) argent (18) Argentine (1) armée (3) armes (1) arnaque (4) arrêt (1) Asselineau (1) Assiette (1) Attentats (1) audit (3) austérité (9) avenir (1) baisse (2) bancaire (2) Bankrun (2) bankster (1) banque (25) banqueroute (3) banques (26) banquiers (3) base (1) BC (1) BCE (1) Bechade (2) Belfius (1) Belgique (6) Bernanke (1) Bernier (2) BILDERBERG (1) blog (1) BNP (1) bombe (1) Bonafi (1) Bonfond (1) Bosnie (1) brics (1) Brunet (1) budget (1) bulle (1) cachée (1) Canada (1) capitalisme (5) Cargill (1) cartes roses (1) Casey (1) cavaliers (1) Celente (1) Censure (1) cerises (1) chantage (1) chaos (1) chiffres (1) Chine (9) choc (1) Chômage (6) chômeurs (1) Chouard (3) chute (3) Chype (1) Chypre (29) civile (3) civilisation (2) coeur (1) colère (1) Collon (1) comex (2) compétence (1) complot (2) comprendre (1) compteur (1) confiance (1) conflit (1) conseils (1) consommation (2) consommer (1) Corée du nord (1) coût (1) coûts (1) crach (1) crash (1) crédit (2) crise (60) croissance (1) danger (2) début (1) décroissance (1) defcon (1) déficit (1) déflation (2) dégâts (1) Delamarche (19) démocratie (1) démocratique (1) dépance (1) dépression (1) député (1) désobéissance (1) Désobéissance civile (1) détruire (1) dette (18) dettes (1) deux (1) Dexia (1) dictature (1) dinar (1) dirige (1) dissuasion (1) dollar (6) dollars (1) dossiers (1) Drac (1) Draghi (2) eau (1) eaux troubles (1) écologie (1) Economie (3) économie (8) economique (1) économique (7) effondrement (7) Egypte (1) Election (1) Électricité (1) électrique (1) empire (1) emploi (1) emprise (1) enfants (1) entreprises (1) Epargnants (1) Epargne (1) épargne (5) Equateur (1) esclavage (1) Espagne (6) étalon (1) Etat (1) état (1) Etats (1) Etats-Unis (12) États-Unis (1) Euro (10) Europe (37) Européen (1) explication (6) face (1) faillite (8) Faim (1) famine (1) Farage (4) FED (9) fiduciaire (1) fin (7) fin du monde (1) finance (4) financier (3) financière (1) financiers (1) FMI (4) force (1) Fortis (1) française (1) France (14) fromage (1) Gabin (1) gaspillage (1) Gaza (1) géopolitique (1) Ghana (1) GM (1) Goldam Sachs (4) Goldman sachs (2) gouvernance (1) gouvernement (1) grand fond (1) grande distribution (1) Grèce (9) Grignon (1) Groven (1) guerre (19) guerres (2) Halal (1) hausse (1) Hillard (2) Hold-up (1) hommes (1) honte (1) hyperinflation (3) immobilier (1) impôt (2) Inde (1) indigné (1) Industrie (1) industriels (1) inévitable (1) inflation (2) insolvable (2) insurrection (2) intérêts (1) Internet (1) intouchables (1) investir (3) Iran (2) Irlande (3) Israël (3) Italie (3) Japon (5) Jorion (1) journalisme (1) Jovanovic (2) Kadhafi (1) Keiser (2) Kenny Arkana (1) Keyser (1) Koursk (1) krach (3) krack (1) Las Vegas (1) Liesi (1) lobotomie (1) Londre (1) Lordon (3) Luxembourg (1) Lybie (1) Lygomme (1) maîtres (1) manger (1) Manifestation (3) manifestations (5) maniplation (1) manipulation (1) manipulations (1) manipulé (1) marchands (1) marché (1) mariage (1) marketing (1) massacre (1) masse (1) Maya (1) médias (1) méfaits (1) merci (1) Merkel (2) MES (2) message (2) métaux (1) moderne (1) monaie (2) monde (5) mondial (1) mondiale (5) mondialisation (2) mondialisme (1) monétaire (1) monnaie (11) monnaies (1) Monsanto (4) Moody's (1) Moore (3) mort (1) mourir (1) naufrage (1) néo (1) noire finance (1) non (1) nourriture (1) nucléaire (1) Obsolescence (1) OGM (1) oligarchie (2) omerta (1) ONU (1) or (48) ordre (1) Ordre Mondiale (1) Orwell (1) otage (1) overdose (1) paie (1) panne (1) papier (1) parano (1) passifs (1) pauvres (1) pauvreté (2) pays (2) pêche (1) Pentagone (1) pétrole (2) peuple (2) peur (1) planche à billet (1) planète (1) ploutocratie (1) plus (1) poison (2) politique (3) politiques (2) populations (2) Portugal (3) Poutine (1) pouvoir (8) précieux (1) prédit (1) pressions (1) prévisions (1) prime (1) printemps (1) prisons (1) prix (1) procès (1) production (1) productivité (1) profit (1) programmée (1) propagande (1) QE (4) QE3 (2) QTE (1) Québec (1) récession (3) réflexion (1) refuge (1) répartition (1) résignés (1) responsables (1) rêve (2) Réveiller (1) revenu (2) révolution (1) riches (1) richesse (2) rien (1) risque (1) Roubini (1) Round-up (1) roundup (1) ruiner (1) rush (1) russe (1) Russel (1) Russie (3) Russo (1) Saint-Etienne (1) Sannat (11) sans (2) santé (1) Sapir (5) Sartoni (1) savoir (1) scandale (5) scénario (1) Schiff (2) secret (1) semences (1) silencieux (1) Sinclair (1) Situation (1) Slovénie (1) smic (1) social (1) société (2) solution (1) Soral (2) sous-marin (1) spéculation (1) spoliation (1) standard (2) Steg (1) stop (1) stratégie (1) suicides (1) Suisse (3) Surconsommation (1) survivalistes (1) survivre (2) système (3) tarte (1) taxe (1) taxes (1) télévision (1) témoignage (1) terre (1) Todd (2) transfert (1) travail (2) Troïka (2) Ubest (1) UBS (1) UIT (1) Ultimatum (1) urgence (1) USA (11) valeur (1) végétaux (1) vérité (1) Vermeiren (1) viande (1) vidéo (1) vie (1) violence (1) voiture (1) Von Greyerz (4) Wall street (2) Warren (1) WTC 7 (1) yuan (1) zaki (6) Zaky (1)